La formation aide-soignante

La formation des professionnels

Une année de formation est nécessaire pour obtenir son diplôme d’etat d’aide-soignant.
Elle se déroule en alternance entre des cours dispensés à l’ifas, et des stages sur le terrain.

Référencement de la formation : libellé, code RNCP/RS, certificateur et date d’enregistrement de la certification – Lien vers France Compétences

Connaissances et aptitudes attendues pour suivre la formation conduisant aux diplômes d’État d’aide-soignant

Annexe de l’Arrêté du 7 avril 2020 modifié par les arrêtés des 12 avril 2021 et 10 juin 2021 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’État d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture

 

Attendus Critères

Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité

Connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal

Qualités humaines et capacités relationnelles

Aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, d’écoute et d’ouverture d’esprit, aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer et aptitude à collaborer et à travailler en équipe

Aptitudes en matière d’expression écrite et orale

Maîtrise du français et du langage écrit et oral et pratique des outils numériques

Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique

Aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables et maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure

Capacités organisationnelles

Aptitudes d’observation, à s’organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail

Les connaissances et aptitudes peuvent être vérifiées dans un cadre scolaire, professionnel, associatif ou autre.

 

Définition du métier

L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R.4311-3 à R.4311-5 du code de la santé publique.

Dans ce cadre, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer dans la mesure du possible, son autonomie.

Travaillant le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle, en milieu hospitalier ou extra hospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

La formation Aide-soignante alterne entre un apprentissage théorique et un apprentissage pratique. (Alternance entre des périodes de stage et des périodes à l’institut de formation)

La formation est structurée autour de l’étude de situations cliniques privilégiant une pédagogie participative, démonstrative et active.

Le découpage en modules de formation centrés autour de l’acquisition de compétences incite l’aménagement de parcours professionnels personnalisés.

L’élève bénéficie également d’un accompagnement pédagogique personnalisé.

 

Organisation et durée de la formation

La formation comporte 44 semaines de formation théorique et clinique soit 1 540 heures, se répartissant en 770 heures (22 semaines) de formation théorique et 770 heures (22 semaines) de formation clinique.

L’enseignement en institut de formation et les stages cliniques sont organisés sur la base de 35 heures par semaine.

ANNEXE III  Arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux

DIPLÔME D’ÉTAT AIDE-SOIGNANT – RÉFÉRENTIEL DE FORMATION
Correspondance entre le référentiel de certification et les modules de formation

Annexe 1 - formation aide-soignante
Annexe 2 - formation aide-soignante

Modalités des équivalences, dispenses d’enseignement et allègements de formation

Sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’Arrêté du 7 avril 2020 modifié par les arrêtés des 12 avril 2021 et 10 juin 2021 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’État d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allégements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

  1. Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture;
  2. Le diplôme d’assistant de régulation médicale;
  3. Le diplôme d’Etat d’ambulancier;
  4. Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT);
  5. Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP);
  6. Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles;
  7. Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles;
  8. Le titre professionnel d’agent de service médico-social.

 

Allègement de formation ASHQ et agents de service

Article 11 – de l’arrêté du 7 avril 2020 – Modifié par Arrêté du 12 avril 2021 – art. 2

Sont dispensés de l’épreuve de sélection prévue à l’article 2, les agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière et les agents de service :

  1. Justifiant d’une ancienneté de services cumulée d’au moins un an en équivalent temps plein, effectués au sein d’un ou plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des secteurs public et privé ou dans des services d’accompagnement et d’aide au domicile des personnes ;
  2. Ou justifiant à la fois du suivi de la formation continue de soixante-dix heures relative à la participation aux soins d’hygiène, de confort et de bien-être de la personne âgée et d’une ancienneté de services cumulée d’au moins six mois en équivalent temps plein, effectués au sein d’un ou plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des secteurs public et privé ou dans des services d’accompagnement et d’aide au domicile des personnes.

Les personnels visés aux 1° et 2° sont directement admis en formation sur décision du directeur de l’institut de formation concerné, dans les conditions prévues au II de l’article 12. Arrêté du 10 juin 2021 – article 15

Les agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière et les agents de service mentionnés au 2° de l’article 11 de l’arrêté du 7 avril 2020 modifié susvisé sont dispensés de la réalisation d’une période de stage de cinq semaines mentionnée à l’article 3 du présent arrêté.

Les évolutions

AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE peuvent se présenter à la formation sans ancienneté dans le métier d’aide-soignante
INFIRMIER Avoir 3 ans d’exercice en qualité d’aide-soignant

 

Evaluation qualitative des stagiaires

Les demandeurs d’emploi des Hauts-de-France ayant suivi une formation professionnelle sont invités à exprimer leur avis. Les avis sont publiés sur l’application «labonneformation».