Centre Hospitalier de Saint-Quentin

La formation infirmière

Vous êtes ici

Précédent

Trois années de formation sont nécessaires pour obtenir son diplôme d'Etat d’infirmier. Elle se déroule en alternance entre des cours dispensés à l’IFSI, et des stages sur le terrain.

Témoignage vidéo sur la profession infirmière …

Le déroulement de la formation

Après l'admission à l'institut, les études d’infirmier(e) se partagent entre une partie de formation théorique et une partie de formation clinique.

Depuis l’entrée de la formation infirmière dans le système LMD (Licence / Master / Doctorat), le diplôme d’Etat d'infirmier(e) permet d’obtenir le grade licence (bac+3).

La formation d'infirmière est organisée sur la base d'alternance de cours à l'institut de formation de soins infirmiers et de stages en établissements publics et privés, extra-hospitaliers et hospitaliers.

Elle se déroule sur 3 ans, soit 6 semestres (sur la base de 35 heures par semaine) :

  • 2100 heures d’enseignement théorique en IFSI.

  • 2100 heures de stages (15 semaines en 1ère année, 20 semaines en 2ème année et 25 semaines en 3ème année).

L’ensemble de la formation permet de développer des apprentissages afin d’initier :

  • Une identité professionnelle,

  • Une polyvalence professionnelle,

  • Des valeurs professionnelles telles que l’authenticité, la bienveillance, l’équité, l’humilité, le respect et la tolérance.

La partie théorique de la formation

Au travers de 6 unités d'enseignement, l’étudiant(e) acquiert toutes les connaissances théoriques nécessaires pour devenir infirmier(e) polyvalent, qu’il pourra réinvestir dans sa pratique professionnelle :

  1. « Sciences humaines, sociales et droit » : psychologie, anthropologie, santé publique, éthique, déontologie...

  2. « Sciences biologiques et médicales » : biologie, handicap, processus traumatiques, inflammatoires, tumoraux, hygiène, pharmacovigilance...

  3. « Sciences et techniques infirmières (les fondements et les méthodes) » : projet de soins infirmiers, organisation de travail, démarche clinique infirmière...

  4. « Sciences et techniques infirmières (les interventions) » : soins de confort, soins relationnels, soins préventifs et éducatifs, soins d’urgence, soins palliatifs...

  5. « Intégration des savoirs et posture professionnelle » : accompagnement de la personne dans la réalisation de soins quotidiens, évaluation d’une situation clinique...

  6. « Méthodes de travail » : anglais et technologies de l’informatique et de la communication.

La partie clinique de la formation (stage)

Afin d’acquérir la polyvalence nécessaire à l’exercice de la profession infirmière, l’étudiant(e) doit effectuer 4 types de stages pendant son parcours :

  • Soins de courte durée (pédiatrie, médecine, chirurgie, urgences, réanimation…).

  • Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation.

  • Soins en psychiatrie ou santé mentale.

  • Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie (cabinet libéral, réseau de soins à domicile…).

La répartition des stages se fait de manière homogène, tout au long du cursus de l’élève :

  • En 1ère année : 5 semaines en semestre 1 et 10 semaines en semestre 2.

  • En 2ème année : 10 semaines de stage en semestre 3 et 10 autres en semestre 4.

  • En 3ème année : 10 semaines en semestre 5 et 15 semaines en semestre 6.

La recherche des lieux de stage et la répartition des étudiants en stage sont effectuées par l'institut de St-Quentin, dans le cadre d'une gestion départementale regroupant les 5 IFSI/IFAS de l'Aisne.

Cette répartition tient compte des parcours obligatoires à effectuer au cours de la formation, des compétences à acquérir par les étudiants pour valider leur formation.

Au cours des stages, et en complément de la formation théorique, les étudiants en soins infirmiers doivent valider dix compétences :

  1. Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier,

  2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers,

  3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens,

  4. Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique,

  5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs,

  6. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins,

  7. Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle,

  8. Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques,

  9. Organiser et coordonner des interventions soignantes,

  10.  Informer et former des professionnels et des personnes en formation.

DISPENSES : Modalités d’octroi de dispenses d’enseignements : Arrêté du 21 Avril 2007 modifié relatif aux conditions de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux Art.7 – (modifié par l’arrêté du 12/12/18 – art 3°

Le diplôme d’Etat d’infirmier(e)

Le référentiel de formation infirmière donne lieu à l'attribution de 180 ECTS (crédits universitaires européens), au rythme de l’obtention de 30 crédits par semestre validé.

L’obtention des 180 ECTS permet d'obtenir le Diplôme d'Etat Infirmier (DEI) délivré par l’Etat.

Par sa formation, l’infirmier est polyvalent, capable de s’adapter à toutes situations en lien avec l’évolution de la société et du système de santé. L’infirmier est capable de répondre aux besoins de santé d’un individu et d’un groupe, il pratique des soins préventifs, curatifs, éducatifs, palliatifs en équipe  pluridisciplinaire.

Au cours de sa formation, l’infirmier a acquis des compétences techniques et relationnelles et organisationnelles, le sens des responsabilités.

Le Diplôme d’Etat Infirmier obtenu à l’issue de la formation correspond à un grade licence. Il est reconnu dans tous les pays de la communauté européenne.

L’infirmier peut exercer dans différents secteurs : milieu hospitalier privé ou public, extra-hospitalier, libéral, sanitaire ou médico-social (milieu scolaire, EHPAD, crèches…).

A l’IFSI de St-Quentin

Dans le cadre du projet « Apprendre ensemble pour travailler ensemble », certains cours de la première année de la formation infirmière sont dispensés en commun avec ceux de la formation aide-soignante.

Les étudiants et élèves de l’IFSI / IFAS de St-Quentin apprennent ainsi, dès leurs études à travailler au sein du binôme infirmier/aide-soignant, et à se respecter mutuellement.

De plus, les étudiants  de l’IFSI de St-Quentin bénéficient de « formations » en plus de leur cursus de base:

  • Formation au tutorat,

  • Séminaire de soins palliatifs,

  • Simulation d'entretien d'embauche,

Ce qui constitue un atout indéniable sur le marché de l’emploi.

Octroi de dispenses d'enseignements

Les personnes admises en formation peuvent faire l'objet de dispenses d'unités d'enseignements ou de semestres par le directeur d'établissement, après décision de la section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des étudiants, au regard de leur formation antérieure validée, des certifications, titres et diplômes obtenus et de leur parcours professionnel.

Specialisations possibles

A l’issue de sa formation, il peut se spécialiser : puéricultrice, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, cadre de santé, cadre de santé formateur. Dans ce cas il s’inscrit dans un institut rattaché à un CHU.

Spécialisation

Conditions d’accès au concours

Durée de la formation

Puéricultrice

Avoir le diplôme d’état d’infirmer ou être en 3° année de formation infirmière (sous condition d’obtention du diplôme d’Etat en fin de sa 3° année)

12 mois

Infirmier Anesthésiste (IADE)

Avoir une expérience professionnelle minimale de 2 années pleines au 1° janvier de l’année du concours

24 mois

Infirmier de bloc opératoire (IBODE)

Tout étudiant en soins infirmiers en 3° année de formation sous réserve d’obtention du diplôme d’Etat ou avoir le diplôme d’Etat d’ infirmier, quel que soit le type d’exercice professionnel 18 mois
Cadre de santé Justifier de 4 ans d’exercice effectif en équivalent temps plein au 31 janvier de l’année des épreuves de sélection

12 mois

Autres évolutions possibles :

DU (hygiéniste, soins palliatifs, douleurs…) et MASTER (sciences de l’éducation, infirmier en pratiques avancées…)

Evaluation qualitative des stagiaires

Les demandeurs d’emploi des Hauts-de-France ayant suivi une formation professionnelle sont invités à exprimer leur avis. Les avis sont publiés sur l’application « labonneformation».